Respiration

  • Florianne parle de courbatures et respiration

    Dans cet épisode, Florianne et moi discutons les courbatures du yoga aérien (oui, celles-là, vous les connaissez déjà de mon histoire, je ne suis pas seule).

    Florianne nous explique ce que la pratique du yoga et du yoga aérien lui a apporté.

    Si vous voulez lire plus sur Florianne, c’est ici.

    Bonjour Raquel, merci de m’avoir invité à participer au podcast.
    J’ai découvert le yoga aérien à Florenville quand tu donnais encore des cours là-bas. C’était environ il y a 3 ans, je pense. Et je suis tombée sur ton site par hasard quand je recherchai une activité à faire, une activité nouvelle que je n’avais pas encore faite.
    C’était une activité qui n’était pas encore connu dans la région et puis qui a lié comme même le yoga qui m’intéressait beaucoup et le sport.
    Je pratiquai déjà le yoga depuis 2 ans et j’étais attirée par cette pratique, mais il me fallait quelque chose qui bougeait davantage et qui était plus sportif.

    J’ai décidé de faire la formation de prof et de donner des cours parce que j’aime bien cette pratique et je voulais partager cette passion avec d’autres personnes. J’aime bien donner des cours, essayer de pousser les personnes dans leur difficulté, dans de nouvel apprentissage.
    Avoir mon propre cours, c’est vraiment valorisant parce que les personnes, on les voit évoluer tout au long de l’année. Elles nous remercient à chaque cours et elles viennent avec de nouvelles idées, de nouveaux projets et c’est vraiment chouette de participer à leur projet.

    Mon cours est plutôt dynamique. J’ai un peu de mal avec ce qui est calme même si parfois ça fait du bien, mais j’aime bien pousser les gens dans leur difficulté et essayer d’aller le plus loin possible et de créer des nouvelles choses en permanence.

    Un petit peu de courbatures s’est un peu exagérée parce que c’est souvent beaucoup de courbatures.

    La première fois que j’ai fait un cours de yoga aérien, le lendemain ça allait, et le surlendemain je ne savais plus bouger. Je ne sentais plus mes bras, mes jambes ou du moins je les sentais vraiment beaucoup plus. J’ai découvert des muscles que je ne pensai pas exister. Et c’était vraiment très très compliqué. Mais les courbatures passent avec le temps, avec le temps je pense qu’on a des abdos, on attrape des abdos, on attrape des habitudes, c’est plus facile, mais on découvre toujours des muscles qu’on ne soupçonnait pas. Et il y a des moments où suivant la partie du corps qu’on a travaillé, que ce soit les bras, les abdos, les jambes, on a quand même mal le lendemain ou le surlendemain. Alors sur le moment, c’est une pratique où on transpire un peu, mais pas autant que si on faisait de la course à pied ou du cardio. Mais c’est relativement calme, mais c’est le lendemain ou le surlendemain que notre corps se réveille et qu’on découvre notre corps. Mes premières courbatures ont duré entre 48 et 52 heures. Le plus dure ça a été d’assister au cours du mercredi soir, le jeudi j’avais quelques douleurs, mais ça se passait plutôt bien et le vendredi je travaillais toute la journée donc en tant professeur comme vous avez pu le découvrir sur le site, ça a été une supplice toute la journée.

    Être sur la chaise ce n’était pas possible donc j’ai passé ma journée à marcher entre les tables des élèves et le pire ça été pour écrire au tableau, on ne se rend pas compte, mais il faut lever le bras. Et écrire au tableau ça a été une horreur la plus totale, je pense que je n’ai jamais fait autant d’oraux avec mes élèves que ce jour-là.

    Mais quand on effectue des cours réguliers, on a parfois des courbatures le lendemain et elles sont beaucoup plus légères et passent plus vite. Par exemple hier soir, on a fait 2 heures de cours assez intensif, on a fait beaucoup beaucoup d’abdos et ce matin je me suis réveillée et je n’avais aucune douleur. Je pense qu’avec l’habitude, avec la récurrence des cours, on attrape vite des habitudes, des abdos et notre corps s’y habitue vraiment facilement.

    Le yoga aérien m’a permis d’avoir une vision plus positive de la vie. Donc, quand je reviens du yoga aérien, je suis beaucoup plus apaisée, plus calme. Une des premières fois que j’ai pratiqué le yoga aérien, j’ai appelé ma maman le soir et elle m’a clairement demandé si j’avais pris de la drogue, si j’avais fumé quelque chose tellement j’étais zen et calme alors que d’habitude je suis speed même au téléphone. Donc, je ne dis pas que je suis devenue la personne la plus calme, mais ça m’a apaisé, ça m’a apporté beaucoup de choses, ça m’a apporté beaucoup de positivité dans la vie.

    Alors effectivement la respiration m’a beaucoup aidé parce qu’avant de pratiquer le yoga ou le yoga aérien, je me suis rendu compte que je respirais très mal, je respirais par la bouche et non par le nez et par le ventre. Et c’est très important de respirer par le nez et par le ventre, surtout que la respiration aide beaucoup à s’apaiser quand il y a une situation de stress ou une situation imprévue. Respiration fortement par le nez et expirez souvent pendant 5 secondes permet de vraiment se calmer et de voir les choses autrement. Donc la respiration est vraiment très très importante, et on essaie de l’inclure le plus possible durant les cours de yoga aérien.

    Effectivement, je reçois des personnes chez moi. Donc ce sont pour les moments des personnes que je connais ou d’ami d’ami qui viennent à la maison, je ne reçois pas encore des personnes qui pourraient prendre contact avec moi parce que ma pièce dans laquelle se trouve les hamacs de yoga aérien n’est pas encore finie. C’est au sous-sol donc ce n’est pas encore réellement aménagé; il fait encore froid et ce n’est pas vraiment adapté pour recevoir des gens. Mais des personnes sont déjà venues essayer à la maison pour voir si ce type de pratique pourrait leur convenir. Donc, ce sont des personnes qui n’avaient jamais essayé le yoga aérien avant, qui avaient juste vu des vidéos ou analysé le site. Et elles sont venues pour voir si ça leur plaisait, si suivant leur difficulté ou leur problème physique n’étaient pas un frein à la pratique. Et toutes les personnes qui ont essayé en sont satisfaites et projettent de pratiquer ou pratique déjà le yoga aérien depuis cet essai.

    Merci à toi de m’avoir invité, merci à toi de m’avoir fait confiance pour me laisser donner des cours au tout début pour te remplacer et puis maintenant au centre Recentrez-vous.

    Alors, n’hésitez pas à découvrir cette pratique qui est vraiment merveilleuse.

    En savoir plus